Rechercher
  • APE Marguerittes

Cinq jours pour trouver le salut

8 mars 2016


Une jeune fille colombienne avait reçu un nouveau testament (NT) dans son école. Elle l'a lu jusqu’au jour où son père l’a surprise en train de le lire. Et il lui a dit de ne plus jamais le lire parce que c’était plein de mensonges et de bizarreries. Mais la fille a continué de le lire. Jusqu’au jour où son père est arrivé à la maison de façon inattendue et l’a trouvée avec le NT. Il le lui a arraché des mains et l’a mis dans sa poche.

Ensuite, le père est retourné à son lieu de travail où il était ingénieur des mines. Plusieurs heures après, les sirènes ont retenti dans la communauté minière : il y avait eu un affaissement dans la mine. Le père fut piégé avec son équipe.

Les secouristes ont mis cinq jours pour arriver finalement là où étaient les hommes, mais c’était trop tard. Tous, les 31 personnes, étaient morts, y compris le père de cette jeune fille.


Curieusement, quand les ouvriers ont trouvé l’homme, il tenait le NT entre ses mains jointes en prière. Quand ils ont ouvert la couverture du NT, ils y ont lu cette note « A ma fille. Continue de lire ce NT : il est la vérité et c’est bien. Je te verrai un jour au ciel ». Puis ils ont tourné la feuille et au dos, en dernière page du NT, le père avait signé son engagement après avoir dit la prière de repentance du pécheur.

Mais ce n’était pas la fin de l’histoire. Quand ils ont regardé à la page suivante, les 30 autres ouvriers avaient signé de leur nom, eux aussi !


On ne connait jamais la destinée.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout