Rechercher
  • APE Marguerittes

Le sens même de la vie

Karine a grandi dans une famille aimante, à l’abri du besoin, une enfance heureuse. Mais elle a mal pris le « virage de l’adolescence » : devant l’injustice, la pauvreté, les souffrances du monde, son incompréhension s’est muée en tristesse et en colère. Elle dit qu’à 16 ans, elle détestait ce monde.


Et puis la voilà qui se retrouve enceinte, elle a alors 20 ans et elle est seule.


Curieusement, elle va s’adresser à Dieu, Dieu qu’elle ne connaît pas, mais qui dans son désespoir, lui montre la beauté de son bébé à naître, beau et lumineux. Elle ne sait toujours rien de Jésus, de son sacrifice, de la Bible qui est aujourd’hui son guide.


Elle poursuit sa vie comme un combat. 10 ans après, elle est bien devenue infirmière, mais avec un 2èmeenfant dont le père est lui aussi, parti. Aujourd’hui, elle peut dire que sans rédemption, sans lumière divine, on poursuit et on reproduit toujours les mêmes schémas, les mêmes erreurs.


Pourtant, ses parents l’aiment, la soutiennent, croient en elle, mais elle, non, elle ne croit pas en elle. Et ce ne sont pas les personnes qui meurent autour d’elle dans le service des soins palliatifs où elle travaille, qui donnent du positif à sa vie.



Elle retrouve Karim, un amour de jeunesse, détruit lui aussi. Ils se sont beaucoup aimés … mais sans Dieu. Puis elle travaille en libéra … beaucoup. De son coté, Karim, lui, boit et boit beaucoup …


Un jour, à bout de souffle en cette année 2020, elle part ; elle a retenu un gîte à Alès dans le Gard, sur RB & B. Dormir, oublier … Sans le savoir surement, elle s’approche de Dieu.


Dans ce gîte, Un Gédéon du groupe de Nîmes a proposé aux propriétaires, des chrétiens de son église, Alain et Béatrice, un NT trilingue. Il est là avec un calendrier de la Bonne Semence. Alors Karine lit. Curieusement, elle pense d’abord à Karim, qui devrait lire ces choses lui aussi. Le couple qui l’accueille est un témoignage vivant de ce qu’elle lit. Elle veut les accompagner à l’église, sans savoir qu’ils prient déjà pour elle.

Dans sa tournée, une patiente lui parle aussi de Dieu, de l’église, du pasteur. Alors, pour la fête du Nouvel An, avec Karim et les enfants, ils viennent à l’église. Et ils vont y retourner plusieurs fois. Un jour, le sujet du message, c’est l’orgueil. Et Karine, qui dit qu’elle en était pétrie, se trouve bien remuée et elle témoigne que c’est comme si son cœur s’était ouvert en 2, ses barrières se sont effondrées, Dieu chantait une berceuse à son cœur …


Un peu plus tard, elle a compris combien Dieu l’aimait, après avoir parlé avec le pasteur, elle a compris que le sacrifice de Jésus était le sacrifice de l’amour suprême.


Elle peut dire aujourd’hui que le témoignage du couple qui l’accueillait a été capital. Le chemin a été long, mais elle a finalement tout remis à Jésus, et s’est donnée à Lui. Sa vie a radicalement changé. Elle s’est fait baptiser en début d’année 2021.


Et Karim a cheminé lui aussi ; il est allé dans un établissement chrétien pour suivre une cure. Il a accepté Jésus, il a été baptisé quelques semaines plus tard.

De plus, Karine et Karim se sont mariés. Dieu les restaure et les conduit à présent dans une vie qui a du sens.


Gloire à Dieu pour la puissance salvatrice de Sa Parole !




3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout