Rechercher
  • APE Marguerittes

On verra plus tard


Il est 17 heures, au lycée Valentine Labbé, de La Madeleine, dans la banlieue de Lille. Pressée de sortir des cours, Ange, une jeune lycéenne, tombe sur des hommes qui envahissent l’entrée du lycée. Ils distribuent des Nouveaux Testaments. « Tiens, tiens ! C’est un livre que je connais. En plus, le bleu est ma couleur préférée ! Je le prends et le range vite dans mon sac, parce que mon pote Gauthier risquait de me poser des questions ! Surtout que lui, il ne l’avait pas pris ! La honte, quoi !!! Je me contente juste d’inscrire mon nom sur l’emplacement prévu et la date. C’était en 2003. Je le lirais bien, mais je n’ai pas le temps ! Tous les jours, j’avais une bonne excuse pour ne pas le lire. Ce que j’ignorais, c’est que le Seigneur avait commencé à me chercher ! ». Entre 2003 et 2006, Ange a eu l’occasion de rencontrer d’autres chrétiens, qui lui offraient des traités divers et des Nouveaux Testaments. Elle leur disait alors : « j’en possède déjà ! » Également durant cette même période, les ennuis, les difficultés, les soucis se sont multipliés pour Ange, avec de lourdes conséquences. Que faire ?

" Je n’aime ni l’alcool, ni la drogue, ni les boites de nuit, ce n'est pas mon truc ! Alors le suicide ? Pourquoi pas ? ". Mais je n’étais pas assez courageuse, quoi que j’y ai réfléchi quand même ! Fort heureusement pour moi, ce n’était pas le plan de Dieu ! Et il est venu lui-même me proposer son secours ! C'est alors que j'ai décidé d'ouvrir ce 'petit bleu'. Et j'y ai trouvé ce Dieu qui se soucie de moi, alors que je ne lui demande rien ! J'y découvre un Dieu aimant, capable de transformer mon existence. Je ne l’ai jamais quitté et je ne le regrette pas ! Depuis, le Seigneur m’appelle à faire la même chose que ces hommes : répandre cet Évangile d’amour et de paix ! Je le fais avec détermination et fierté et je crois fermement que tout comme la mienne, des vies seront changées grâce à ces « petits bleus » ! »

Aujourd’hui infirmière libérale et membre de l’Assemblée de Dieu de Villeneuve d’Ascq près de Lille, Ange a rendu ce témoignage à un frère Gédéon de son église au printemps 2015. Elle consacre une partie de ses congés à l’humanitaire au Burkina Faso et chaque semaine, fait de l’évangélisation dans le métro.



1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout