Quand nous partageons la parole de Dieu, sommes-nous conscients que Dieu est en train d’agir pour que sa parole porte du fruit. Voyons ce que nous rappelle la parabole du semeur. 

Un semeur sortit pour semer. Toute sa semence tomba là où il ne le fallait pas. Mais, par la grâce de Dieu, quelques grains rescapés tombèrent sur de la bonne terre portant du fruit, l’un un l’autre deux ou trois, rarement plus.

Manifestement souvent, nous sous-estimons notre grand Dieu qui est un Dieu de multiplication.

Un semeur qui ne mettrait pas 80% de sa semence dans de la bonne terre ferait mieux d’aller faire un autre métier non ? Notre Seigneur le savait. Ses Apôtres aussi. Ce n’est pas à la légère qu’il a pris cette comparaison agricole. Nous devons donc croire que les petits bleus qui portent du fruit sont bien plus nombreux que ceux qui n’en portent pas. Reconnaissons que cela demande un gros effort à notre foi.

Là où les choses se gâtent vraiment, c’est que la parabole nous demande de croire en outre qu’un grain en rapporte 30, un autre 60, un autre 100. Se peut-il vraiment qu’une Ecriture rapporte 30, 60 ou 100 âmes? Seigneur, viens au secours de mon incrédulité !

Rechercher
1
2

Retrouvez ici tous les témoignages déjà publiés sur le site